A cette période, et de manière inexpliquée pour le reste de l’hexagone qui, lui, se met à stresser grave, la Côte basque retrouve le sourire et la joie de vivre qui ne la quittent jamais le reste de l’année.

Anglet à vélo
Anglet à vélo
 

Donc, une visite à Anglet en septembre ou octobre s’impose car : 

1/ La ville et ses innombrables plages reprennent  un rythme de vie plus calme et particulièrement propice à la découverte d’Anglet et de ses environs.
Outre de sympathiques autochtones, vous pourrez croiser des étudiants sportifs, des couples amoureux  sans enfant, et des aînés chaleureux

2/ Les vagues reviennent. Contrairement à une idée reçue bien implantée dans les esprits, si l’on en croit la densité de surfeurs durant l’été, juillet et août ne sont pas forcément les mois les plus riches de l’année pour le surf (hormis sur certains secret spots du littoral angloy que l’on ne dévoilera pas ici. Non, n’insistez pas !). 

3/ Les enfants et les ados retournent à l’école, et les plages et les line up* se dégarnissent très sensiblement. 
(*) De l’anglais line up, signifiant ligne de front. Zone au large où se trouvent les surfeurs pour attendre et prendre les vagues. 

4/ On va se gaver de cèpes, de girolles, de châtaignes, de figues et de tout un tas de trucs automnaux délicieux que l’on pourra retrouver sur le marché de Quintaou ou encore aux Halles des 5 Cantons

5/ La température de l’eau, qui a bien chauffé tout l’été est maintenant optimale et ne va décroître que très lentement.
Pour la baignade, choisis les plages qui sont encore surveillées

6/ On va assister à de remarquables événements : Festival Musique en Côte basque, Glisseguna, Anglet Jazz Festival, salon du bien vivre Feelgood, Positive Action Festival, saison culturelle au Théâtre Quintaou, Miss Aquitaine (oui, vous avez bien lu), la Patrouille de France, etc. 

7/ Statistiquement, septembre est, à Anglet, le mois le plus ensoleillé de l’année, idéal pour profiter de toutes les activités en plein air (les statistiques ne sont pas toujours une science exacte...). 

8/ La lumière. Tu as remarqué comment, dès fin août la lumière a changé ? Fini les brumasses estivales ; l’air a été passé au Karcher et retrouve sa pureté originelle qui ne la quittera que durant les quelques jours de pluie consécutifs de l’hiver.

9/ On sait maintenant de manière certaine que l’été indien, comparé à l’été basco-indien, ressemble plutôt au début de l’hiver en Laponie. Ça promet encore de belles soirées en terrasse !

10/ Vous êtes à proximité d’événements aussi mythiques que traditionnels : la Fête du Gâteau basque de Cambo-les-Bains, le Quik Pro France à Hossegor, la Fête du Piment d’Espelette et surtout le grand retour du Derby basque : Aviron Bayonnais vs Biarritz Olympique