La Littorale #7 Biennale d'Art Contemporain
La Littorale #7 Biennale d'Art Contemporain
 

La septième édition de la Littorale vient d’être lancée !

Tous les deux ans, Anglet réunit des artistes du monde entier ! Cette année, l'amour est à l'honneur. Pour se faire, le critique d'art Richard Leydier s'est entouré de onze artistes internationaux pour la constitution de son parcours artistique à la Chambre d'Amour. 

Le commissaire d’exposition de la Biennale d’Art Contemporain Richard Leydiser est tombé amoureux de la Côte Basque et plus particulièrement de la Chambre d’Amour qu’il a connu pour la première fois il y a dix ans. Il s’agit du premier endroit qu’il a vu en se promenant sur le littoral angloy. C’est donc tout naturellement qu’il a souhaité intituler cette exposition "Chambre(s) d’amour".

La Littorale #7 est une exposition en plein air et en libre accès offrant de larges espaces à l’expression artistique. Partez à la découverte des onze oeuvres inédites et éphémères, réalisées pour la majorité in situ ! 

On vous propose de découvrir certaines de ces oeuvres !

 

ZOOM SUR LES ARTISTES :

• Tadashi Kawamata, né en 1953, vit à Paris et Tokyo, France/Japon
"Love Tower", oeuvre faite de bois et métal.
Haute de quatre mètres, pourvue d'un escalier hélicoïdal et couronnée d'une plate-forme, la Love Tower permet d'admirer les plages de la Chambre d'Amour, ainsi que le cap Saint-Martin. Elle s'élève à l'aplomb de cette grotte qu'on suppose avoir abrité les amours légendaires des jeunes Saubade et Laorens, emportés par les flots.

"Love Tower" par Tadashi Kawamata
"Love Tower" par Tadashi Kawamata
 

Laure Mary-Couégnias, née en 1989, vit à Lyon, France 
Laure expose cinq tableaux pour La Littorale #7 dont "Clean an ending", une panthère noire qui surgit parmi une flore luxuriante et qui montre les crocs. Une fois devant la toile, vous êtes-vous demandé si cet animal se lèche la patte car elle s'apprête à attaquer sa proie ou si au contraire, l'acte a déjà été consommé...

L'oeuvre "Clean an ending" réalisée par Laure Mary-Couégnias
L'oeuvre "Clean an ending" réalisée par Laure Mary-Couégnias
 

"The time you won your town the race" est un autre tableau de Laure représentant deux poissons volants qui s'appretent à s'embrasser face à l'océan. Petit clin d'oeil de l'artiste pour son amour de l'océan.

"The time you won your town the race" par l'artiste Laure Mary-Couégnias
"The time you won your town the race" par l'artiste Laure Mary-Couégnias
 

Stéphane Pencréac’h, né en 1970, vit à Paris, France
"Love is in the air", œuvre réalisée en bronze.
Un corps féminin s'élève parmi la végétation. Le bronze se soustrait à la gravité et s'arrache au monde réel. Stéphane Pencréac'h fait référence à La Vénus d’Ille de Prosper Mérimée et à la chanson Love is in the air.

"Love is in the air" par Stéphane Pencréac'h
"Love is in the air" par Stéphane Pencréac'h
 

Lionel Scoccimaro, né en 1973, vit entre Marseille, Paris et Lisbonne
"Love palissade", faite de bois et de néons.
Vous pourrez y lire quelques noms de spots qui existent à travers le monde : "Chambre d'Amour", "Les culs nuls", "La Baie des Sirènes", "Le petit minou"... On vous laisse aller prendre connaissance des autres noms de plage !! Au milieu du XIXe siècle, la ville d'Anglet avait édifié une palissade afin d'empêcher que le sable s'insinue dans la cavité. Le plus grand risque de l'amour, c'est bien qu'il s'ensable sous les effets du temps et du quotidien.

"Love palissade" par Lionel Scoccimaro
"Love palissade" par Lionel Scoccimaro
 

Anne Wenzel, née en 1972, vit à Rotterdam, Pays-Bas
"Invalid icon (Anglet)", une œuvre faite en argile.
Anne Wenzel réinterprète une pieta en s'inspirant d'une des oeuvres mutilées par le conflit de la Première Guerre mondiale. La piéta à la Vierge acéphale était exposée au musée du Petit Palais à Paris entre 1916 et 1917. L'oeuvre d'Anne Wenzel représente l’amour maternel. L’œuvre vit avec le temps et se décompose naturellement comme pour faire allusion aux années qui passent et au temps qui s’ecoule.
Cette oeuvre a nécessité 6 000 kg d’argile, 15 jours de travail en travaillant 10 heures par jour sous le soleil, le vent et la tempête.

"Invalid Icon Anglet" par Anne Wenzel
"Invalid Icon Anglet" par Anne Wenzel
 

Remed (Guillaume Alby), né en 1978, vit à Madrid, Espagne
"La Copula", faite en métal.
Cette oeuvre est réalisée tout en transparence. On peut réellement se projeter à travers avec d'un côté l'océan et de l'autre le ciel. On distingue les corps d'une femme et d'un homme enlacés. 

"La Copula" par Remed (Guillaume Alby)
"La Copula" par Remed (Guillaume Alby)
 

Nous vous invitons à suivre à présent le parcours pour découvrir les autres oeuvres présentes sur le site de la Chambre d'Amour : 
"Quando vedrete mio caro amore" par Madeleine Berkhemer
"June" par Jérémy Demester
"Short Board #1 - #2 - Short Board 2 drops - Mini Malibu #1 - #2" par Grout et Mazéas
"Is it you looking for me" par Berhard Martin
"A structure for Sharing" par Jay Nelson et Rachel Kaye

>>> Profitez de l'exposition du 24 août au 04 novembre 2018 !

Le parcours artistique de La Littorale #7 du 24 août au 04 novembre 2018 en accès libre !
Le parcours artistique de La Littorale #7 du 24 août au 04 novembre 2018 en accès libre !
 

Des visites commentées vous sont proposées tout au long de la biennale : 

- Chaque samedi et dimanche, à 11h et 15h (durée 1h) et à 14h30 (durée 1h30).
- Pour la pause déjeuner, chaque jeudi à 12h30.
- En nocturne, chaque vendredi en septembre à 19h.
- En famille, chaque mercredi à 15h et dimanche à 16h30.
Sans réservation. Informations au 05 59 58 35 60. 
>> Entrée libre, dans la limite des places disponibles. Rendez-vous au Pavillon de la Biennale située sur l'Avenue des Vagues, à côté de l'Espace de l'Océan et du restaurant Le Lieu des Pêcheurs à Anglet.

La Petite Fabrique : 

Chaque samedi, à 16h, un atelier de pratique artistique en famille à la manière d’un artiste invité de La Littorale 7. 
>> Entrée libre, dans la limite des places disponibles. Rendez-vous au Pavillon de la Biennale située sur l'Avenue des Vagues, à côté de l'Espace de l'Océan et du restaurant Le Lieu des Pêcheurs à Anglet.

Pour tout savoir, rendez-vous sur le site officiel de La Littorale #7.